Tout savoir sur les études de droit

Parcoursup, programme, évaluations, débouchés ...

La faculté de droit est accessible après le baccalauréat, quel qu’il soit.

Les candidatures aux différentes facultés de droit de France sont regroupées sur un seul et même site : Parcoursup.

Vos professeurs vous inviteront, quelques mois après la rentrée de la Terminale, à y inscrire vos vœux.

Vous recevrez les résultats de Parcoursup quelques mois plus tard, en général fin mai, et pourrez ainsi définitivement choisir la faculté où vous voudrez débuter vos études de droit ! 

Avez-vous fait notre quiz ?

Celui-ci est composé de questions personnalisées, qui vous permettront d’y voir plus clair.

Sachez, en tous cas, que les études de droit plaisent aussi bien aux scientifiques qu’aux littéraires.  

Quel que soit votre profil (littéraire, scientifique, etc.), il est nécessaire d’avoir à la fois un bon dossier, de bonnes appréciations de la part de vos enseignants et une solide motivation ! 

A cet égard, nous vous conseillons d’apporter le plus grand soin à la rédaction de votre lettre de motivation.  

S’il existe des différences selon les facultés, les matières fondamentales de la première année restent le droit constitutionnel et le droit civil.

Ces matières sont d’autant plus importantes qu’elles font l’objet de séances de travaux dirigés et seront donc sanctionnées par deux notes : une note de contrôle continu et une note de partiel.

A côté de ces matières fondamentales, vous serez amenés à étudier des matières complémentaires aussi bien dans le domaine du droit (histoire du droit, institutions judiciaires et administratives, etc.) que dans d’autres domaines (économie, histoire des idées politiques, etc.). 

La note de contrôle continu compte pour 50 % de la note finale dans vos matières fondamentales. 

Mais comment est-elle élaborée ?

Durant les séances de TD, le chargé d’enseignement reprend avec vous les notions essentielles vues en cours et étudie la fiche qui vous aura été distribuée la semaine précédente.

Cette fiche comporte en général à la fois des textes de doctrine, des décisions juridictionnelles, des textes de loi ainsi qu’un ou plusieurs exercice(s) à réaliser.  

La plupart du temps, la note de contrôle continu est calculée à partir de plusieurs composantes :

  • une note d’interrogation écrite
  • une note de devoir à la maison
  • une note de galop d’essai 
  • une note de participation et/ou d’exposé

Cette note vient donc récompenser la régularité de votre travail. 

Vous aurez – comme avant le baccalauréat – une semaine de révision, sans cours ni travaux dirigés, avant vos partiels.

Cette semaine vous permet de faire le point et de vous entrainer à faire de derniers exercices.

Les examens sont généralement répartis sur deux semaines : l’une pour les matières fondamentales et l’autre pour les matières complémentaires.

Les matières fondamentales font l’objet d’un partiel, qui peut prendre la forme d’un sujet théorique (la dissertation) ou pratique (commentaire de décision ou cas pratique).

Les matières complémentaires peuvent être sanctionnées par des exercices de connaissances prenant la forme de questions à réponse courte, de QCM, voire d’une épreuve orale.  

Les études de droit impliquent une grande quantité de travail personnel : recherche de notes de doctrine, étude de la fiche de TD, rédaction de ses devoirs, fichage du cours…

Mais tout est question d’organisation, ce n’est pas insurmontable !

Pensez à élaborer un planning hebdomadaire intégrant votre planning de cours, afin d’identifier les plages de temps disponible pour le travail personnel. 

En moyenne, il faut compter une dizaine d’heures de travail par semaine pour chaque matière fondamentale… 

La faculté de droit n’amène pas seulement aux métiers d’avocat ou de juge !

Les études de droit permettent, certes, de passer l’examen du barreau ou le concours de l’école nationale de la magistrature, mais elles donnent aussi accès à d’autres métiers du droit (notaire, huissier, greffier…).  Les diplômés en droit peuvent également passer d’autres concours de la fonction publique (Instituts régionaux d’administration, inspecteur des douanes, officier ou commissaire de police, etc.).  

Par ailleurs, il existe de nombreuses passerelles vers d’autres études (admissions parallèles en école de commerce ou en IEP) ou d’autres professions (par exemple, directeur des ressources humaines, directeur d’établissements hospitaliers, etc.).

nos conseils pour réussir vos études de droit

nos événements pour découvrir les études de droit