Avec un groupe de travail sérieux, il est simple de se motiver à réviser et de partager ses cours.

En sortant du lycée, je n’avais pas grande idée de ce que je voulais faire mais savais que le droit était une discipline qui m’attirait ainsi que les langues, c’est donc dans ce contexte que j’ai intégré une licence de droit parcours européen et multilingue (français, anglais, espagnol).

Pour être tout à fait honnête, je n’étais pas une élève brillante au lycée et manquais de rigueur, ce qui n’a pas tardé à se manifester dès la L1. La différence d’accompagnement entre le lycée et l’université, ainsi que la découverte de matières totalement différentes et l’apprentissage d’une nouvelle méthode ont été de grands obstacles que j’ai dû apprendre à gérer. Ce manque d’organisation m’a amené à devoir valider ma première année aux rattrapages, ce qui m’a donné le déclic pour m’investir dans mon cursus et combler mes lacunes, et j’ai pu aisément valider les années qui ont suivi !

 

Les filières juridiques ont réputation à être compétitrices, ce qui dépend de la faculté. Cependant, avec un bon petit groupe de travail sérieux, il est simple de se motiver à réviser, se diviser la prise de notes en cours et les fiches de révisions, et valider avec ses amis n’en est que plus satisfaisant ! De plus, n’hésitez pas à contacter vos chargés de TD en cas de doute et participez en cours, l’assimilation des cours n’en sera que plus rapide !

 

La licence de droit permet aux étudiants de bénéficier d’une ouverture d’esprit riche, tant sur les domaines étudiés (droit privé, public, européen) que sur l’international (avec les options proposées), ce qui laisse un champ d’action très large pour pouvoir se spécialiser plus tard. Comme tout, cela demande un travail assez conséquent, surtout durant la L1 ou la méthodologie est à apprendre, mais passé ce cap, et avec une organisation de fer, c’est très gérable.

Petit espoir : j’ai fini par valider ma licence et mon master, tous deux avec mention! Accrochez-vous et tout ira bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous n’avez pas reçu cet email, veuillez dans un premier temps, consulter votre dossier Courrier indésirable (spam).