La première année de droit marque un énorme changement avec le lycée.

À la fin du premier semestre de licence 1, je me sentais complètement dépassée et perdue par les cours. En effet, la faculté de droit est différente en tous points avec les enseignements du lycée.

Le droit oblige les étudiants dès la licence 1 à acquérir très rapidement un nouveau vocabulaire. La méthode, elle aussi, est très différente et fondamentale et à mon sens. En effet, à la faculté le cours ne suffit plus. Le maitre mot est la méthodologie, et le fond compte alors autant que la forme.

Pour ma part, le plus dur était de suivre le rythme. La charge de travail est assez conséquente et peut paraître impressionnante surtout les premiers mois (même si avec le temps on s’y fait parfaitement, il suffit de trouver une bonne organisation).

Éprouvant quelques difficultés, je me suis alors inscrite au CFJ (Centre de Formation Juridique). Les cours de soutien notamment en droit civil, m’ont permis de prendre confiance en moi et d’augmenter mes notes. Le suivi des devoirs maison, permet aussi de faire le point et de voir si les cours sont bien assimilés ou non. Prendre une prépa m’a vraiment permis d’acquérir des bases solides et m’empêche de perdre le fil face au TD et d’aborder les partiels de façon confiante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous n’avez pas reçu cet email, veuillez dans un premier temps, consulter votre dossier Courrier indésirable (spam).