Il ne faut pas confondre les magistrats du siège qui exercent la fonction de juger et sont inamovibles et les magistrats du parquet qui exercent l’action publique.  

Icon visio web CFJ bleu droit

Regardez le replay du webinaire

Comment devenir magistrat ?

Tout comme la profession d’avocat, l’accès au métier de magistrat, nécessite de posséder au minimum un Master 1 (bac +4) en droit.

Ce Master 1 ouvre au concours de la magistrature, à l’issue duquel les étudiants ayant réussi seront intégrés à l’École Nationale de la Magistrature (ENM).

Une fois intégré à l’ENM, les étudiants suivront une formation de 31 mois, à la fin desquels ils prendront leur fonction.

Le magistrat est soumis à des valeurs déontologiques d’impartialité, d’intégrité, de loyauté, de conscience professionnelle, de dignité, de respect et d’attention portés à autrui, de réserve et de discrétion.

En quoi consiste le métier de magistrat ?

Là encore, tout dépend de la spécialisation du magistrat !

Il ne faut pas confondre les magistrats du siège qui exercent la fonction de juger et sont inamovibles et les magistrats du parquet qui exercent l’action publique.  

D’une façon plus générale, du juge d’application des peines au juge des affaires familiales en passant par le juge d’instruction, il existe des différences notables. Or, même après avoir réussi le concours de l’ENM, vous ne choisirez pas librement votre affectation ! Cela dépendra de vos souhaits mais aussi des postes à pourvoir…

Bien sûr vous pourrez ensuite évoluer et n’aurez pas une carrière linéaire.  

Pour en savoir plus sur les conditions d’accès au métier de magistrat → https://www.enm.justice.fr/

Découvrez les autres métiers du droit

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code