Accessible par plusieurs voies, la fonction de notaire attire beaucoup d’étudiants en droit. Intéressé(e) ? On vous dit tout !  

Icon visio web CFJ bleu droit

Regardez le replay du webinaire

Comment devenir notaire ?

Le notaire est un officier public. Au vu de son statut, il est le plus à même d’authentifier certains actes comme les actes de divorce à l’amiable ou encore les testaments, par exemple.

Il est également possible de recourir à un notaire pour rédiger certains actes (actes de mariages, testaments, actes de vente…). Il joue donc un rôle essentiel pour assurer la sécurité juridique.  

En quoi consiste le métier de notaire ?

Les étudiants accèdent à la fonction de notaire en obtenant le diplôme supérieur de notariat.

Ce diplôme d’obtient après un master en droit notarial et une formation de trois ans qui comprend quatre semestres de cours (où sont revus les actes courants, le droit de la famille, le droit des successions…) ainsi que vingt-quatre mois d’apprentissage en étude notariale.

Pas de panique si vous avez quitté les bancs de l’école !

Après un Master en droit, il est possible de débuter une formation en alternance de deux ans et six mois. Cette formation est assurée par l’Institut national des formations notariales (INFN).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code