Comment concilier vie sociale et vie scolaire en fac de droit ?

La fac de droit, c’est quoi ?

On entend très souvent que faire des études de droit c’est aller à la bibliothèque tous les jours, se refuser la moindre sortie voire même apprendre des livres par cœur.

Vous aurez à faire avec les idées reçues autour des études de droit plus ou moins tout au long de votre cursus. Certaines sont plus vraies que d’autres, mais s’il y en a bien une qu’il faut faire disparaître, tant elle peut ruiner le moral des nouveaux étudiants, c’est celle selon laquelle vie sociale et vie scolaire ne sont pas conciliables en faculté de droit.

concilier vie sociale et scolaire

Il convient dès lors d’être clair : il est tout à fait possible de concilier vie sociale et vie scolaire en faculté de droit.

À vrai dire il est même quasi nécessaire de s’efforcer à le faire, car maintenir une pression sur le plan scolaire sans décompresser est le meilleur moyen de saturer et donc de se mettre soi-même dans une situation complexe pour valider son année

Bien préparer sa première année de droit

On arrive en fac de droit généralement vers 18 ans, âge qui demande beaucoup de stimulation sur le plan intellectuel d’une part et sur le plan social d’autre part. Sur le plan intellectuel les cours sont aussi denses que complets, comblant ainsi l’appétit de savoir des étudiants. D’autre part, la stimulation sociale fait partie intégrante d’un cursus à l’université, c’est parfois même un facteur déterminant du choix des nouveaux juristes. Il faut cependant veiller à surveiller le volume de cette vie sociale afin de garantir un réel équilibre.

 

La validation d’une année de droit est loin d’être automatique, elle demande de la rigueur, de la constance, et quelques éléments se rapprochant du cliché de l’étudiant en droit. Il est inévitable de passer de longues après midis voire des soirées à la bibliothèque, vous ne pourrez pas non plus sauter l’apprentissage précis de notions parfois complexes, et vous serez même parfois obligés de refuser une sortie.

 

Le maître mot est « équilibre » : une soirée par semaine vous conduira à une fatigue handicapante, tandis qu’un mois sans sortie vous conduira à la même fatigue handicapante, le juste milieu vous relaxera et vous rendra plus productif sur vos heures de travail.

Cet équilibre est propre à chacun, certains auront besoin de se changer les idées plus que d’autres comme certains auront besoin de moins de temps de travail. Il faudra donc tâtonner avant de le trouver. Pour vous aider dans cette recherche d’équilibre je conseille personnellement de se fixer des limites et des obligations : conditionner votre sortie à un nombre minimum d’heures de préparation par TD, ou encore à la réalisation de certaines tâches comme le plan d’un devoir.

 

Différence entre vie sociale et scolaire

Enfin, vie sociale et vie scolaire ne sont pas 2 choses nécessairement distinctes, a fortiori en fac de droit. En effet, de par le caractère vivant et très vaste du droit, de nombreuses activités sont offertes aux étudiants par le biais d’associations qui par essence concilient rencontres, temps entre amis et travaux ludiques juridiques. Ces projets vous permettront de décompresser tout en développant des compétences, des connaissances qui vous seront très utiles dans votre cursus et les expériences associatives sont très valorisées sur un CV joignant ainsi l’utile à l’agréable.

 

Ayoub Zebdi, L2 Droit à Paris I

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

Si vous n’avez pas reçu cet email, veuillez dans un premier temps, consulter votre dossier Courrier indésirable (spam). 

Garantie 0