Qu’il effraie ou qu’il passionne, le droit administratif est une matière qui ne laisse pas les étudiants indifférents !

Quelle que soit la spécialisation que vous choisirez pour l’avenir, il vous faudra l’affronter car elle constitue une matière « fondamentale » dans l’immense majorité des universités de droit. Autrement dit, elle donnera lieur à des enseignements en amphithéâtre mais aussi à des séances de travaux dirigés 

Icon programme CFJ bleu droit

Testez vos connaissances !

Mais qu’est-ce que le droit administratif ? Schématiquement, on peut dire qu’il s’agit des règles qui organisent le fonctionnement de l’administration et qui aménagent les rapports entre l’administration et les administrés. Le maire d’une commune peut-il imposer un couvre-feu à ses habitants ? Le département peut-il subventionner un lieu de culte ? Qui du Président ou du Premier ministre peut abaisser à 80kmh la vitesse sur les routes nationales ? Peut-on obtenir indemnisation des préjudices causés par des travaux publics ? Comment peut-on contester le refus de permis de construire opposé par la commune… Voilà une série de questions concrètent qui relèvent du droit administratif… 

Vous n’échapperez donc pas aux théories d’Hauriou, de Duguit ou de Roland, ni aux célèbres conclusions des commissaires du Gouvernement (devenus les « rapporteurs publics ») qui ont largement forgé la matière. Vous ne pourrez ignorer le fonctionnement de la justice administrative. Vous devrez comprendre la police administrative, le service public, les régimes de responsabilité administrative, le contrôle de légalité, le recours pour excès de pouvoir… 

Mais s’il s’agit d’une nouvelle matière, notez bien qu’elle constitue à bien des égards, un prolongement du droit constitutionnel ! Vous ne partez donc pas de rien et il n’est pas inutile de refaire un point sur les notions vues en première année ! Alors, pour voir si vous êtes au point, nous vous invitons à tester vos connaissances avec ce petit quiz concocté par les étudiants du Centre de Formation Juridique.  

 Bon courage ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous n’avez pas reçu cet email, veuillez dans un premier temps, consulter votre dossier Courrier indésirable (spam).